Tales of Algasiaë

Les plus grandes aventures sont celles que l'on partagent


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tiamat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Tiamat le Ven 28 Nov - 0:51

Arbagon Naïmphras


Dragonnier
Administrateur

Tiamat
La reine dragonne, L’avaricieuse, Sa majesté noire

Depuis qu’elle et son époux sont devenus rivaux, Sa majesté noire est crainte à travers Algasiaë dû fait que ces enfants sont une des créatures les plus puissantes. Bien qu’elle soit tyrannique et n’est aucune pitié envers les siens comme ses ennemis, les dragons chromatiques la considèrent comme leur reine absolue. La dragonne entretient quant à elle une haine sans limite pour Bahamut et les dragons métalliques, rêvant d’exterminer ses derniers une bonne fois pour toute. Usant de force, elle tente souvent quelques projets, mais le sage dragon de platine la déjoue souvent et cela l’enrage à chaque fois. Pour ce qui est de ses sujets, les dragons chromatiques, elle n’a cure qu’ils soient capturés et élevés en esclaves par les dragonniers mauvais. Si ces derniers ne sont pas assez forts pour s’y opposer, c’est qu’ils ne méritent pas qu’elle intervienne. Les dragonniers mauvais d’ailleurs n’existent que parce qu’ils lui sont utiles. Tiamat, tout comme son opposé Bahamut, est plus grosse que n’importe lequel de ses enfants, les dragons chromatiques. Elle possède cinq têtes, une pour chaque couleur que peuvent revêtir les dragons chromatiques soit : le bleu, blanc, rouge, vert et noir. Son corps quant à lui est de plusieurs couleurs et il est dit qu’il change parfois pour qu’une soit plus dominante. De plus, elle possède une longue queue se terminant par un dard empoisonné. De plus, elle aurait déjà foulé le monde quelques fois sous la forme d’une humaine sorcière aux cheveux noirs comme une nuit sans lune, dans un corps presque parfait. Parfois, on aurait associé la reine dragonne à une voleuse humaine aux cheveux blonds, qui avaient une tenue de cuir, une longue cape et des tatouages.

Les temples dédiés à La reine dragonne sont construit dans les anciens antres de dragons chromatiques et remplies de pièges pour s’occuper des hérétiques, tout comme de trésors à offrir à la déesse. Les dragons quant à eux réservent un espace comme sanctuaire en son honneur et lui donne des trésors quand elle leur demande. Les prêtres de Tiamat répandent le mal et veulent instaurer la domination des dragons maléfiques, à travers la force et la cruauté qu’on leur attribue depuis le début de leur pratique religieuse. La torture ne leur est pas inconnue d’ailleurs et leurs attaques se terminent en général par des bains de sang. Les dragons, les dragonniers et les êtres mauvais peuvent faire partie de son clergé.

Les prêtres de Tiamat sont des dragons ayant le titre de ‘Dracosire’ ou ‘Grand Dracosire’ ou des dragonniers avec une bonne expérience, tout comme des êtres profondément mauvais qui se sont démarqués. L’avaricieuse ne demande pas de prières elle non plus, mais des offrandes en trésors ramassés à l’ennemi et la torture des prisonniers importants faits durant un affrontement, peu importe la manière utilisée. Tous ses prêtres n’ayant pas d’écailles naturellement doivent porter une armure d’écailles (pas nécessairement celle de dragon) pour se rapprocher des dragons, étant plus guerriers qu’utilisateurs de magie de toute façon. Le plus grand rituel exigé par Sa majesté noire est la torture, qui doit être faite après chaque bataille. Sinon, les deux autres cérémonies qui prennent place sont : La dîme et Le rite du respect. La dîme est une journée ou une grande quantité d’offrande sont rassemblée, bénite par les prêtres et donnée à la déesse. Le rite du respect quant à lui est un peu plus étrange. Quand Bahamut créa le rituel qui permettait à des non-dragons d’emprunter leurs traits, Tiamat n’y vit qu’une espèce faible et sans mérite. Ainsi, le rite du respect se déroulait avant une fois par mois, mais maintenant une fois par année, qui est en fait une journée où les prêtres dragons s’unissent avec ceux non-dragons pour créer des demi-dragons, qui eux avaient véritablement une ascendance draconique et qui à ses yeux étaient plus digne. Seulement, leur nécessité n’étant plus vraiment, les enfants qui naissent à cause de se rituel sont offerts à la déesse qui les apportent dans son plan d’existence à elle pour son armée qui affronte constamment celle de son ancien époux.


Tiamat sous sa forme de dragon :


Première forme humaine de Tiamat :


Deuxième forme humaine de Tiamat :


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum