Tales of Algasiaë

Les plus grandes aventures sont celles que l'on partagent


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dieux supérieurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Dieux supérieurs le Sam 28 Juin - 12:26

Lazuli Neledanor

avatar
Chasseur
Administrateur

Elune
Dame de la Lune, Dame de la tolérance, de la paix et de la guérison

    Généralement associée à la guérison, à la paix et à la tolérance, Elune est vénérée par les Elvina et d'autres races, tels que les Elfosë* ou encore les Daénes, depuis des temps reculés. Pourtant, la Lune-mère n'est pas une déesse qui préconise la paix à tout prix. En effet, Elune a aussi revêtu l'aspect d'une Guerrière nocturne, dont on dit qu'elle recueille ceux qui sont morts sur les champs de bataille pour les envoyer traverser le ciel tels des étoiles. Elune est la créatrice des Elvina, qu’elle a façonné à son image. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Elune ne rejette pas les Elfosë mais elle s’en méfie; leur mauvais penchant l’a énormément attristée.
    Le culte d’Elune se trouve uniquement dans les villes, un temple lui est consacré ainsi qu’une grande partie de la forêt, protégée par divers sorts de protection et enchantement. Généralement, les prêtres voués à son culte et ses adorateurs prient Elune une fois la nuit tombée, toutefois, ces derniers font souvent allusion à Elune en prononçant le nom de la déesse propice à une situation (notamment, « par Elune », ou « j’entends la voix d’Elune » ou encore, « Elune guide mes pas », etc…).
    Elune est la déesse favorite des Elvina car elle est leur grande protectrice et mère. A chaque nouvelle pleine lune, une grande fête est organisée par les adorateurs du culte d’Elune durant lesquelles des chants elvinien, souvent des requiems pour les morts, sont chantés en souvenir de leur puissance passée et de la disparition de la majorité de leur race. La fête la plus importante est organisée le jour où la lune reste le plus longtemps dans le ciel en journée (en hiver); c’est à ce moment là qu’Elune se montre à ses enfants, après de nombreuses danses et chants en son honneur. Ceux qui la prient sont des Elvina, des Elfosë, des Daénes et d’autres, qui font toutes sortes de classes.


  • Malgré le fait qu’ils soient devenus mauvais, les Elfosë sont emplis de gratitude pour leur mère créatrice, c’est pourquoi ils continuent de la vénérer.




Angharrad
La Triple Déesse

    Angharradh est l’aspect unifié d’un dieu, en fait constitué de trois déesses — Aerdrië Faenya, Hanali Celanil et Sehanine Lunarc — mais également une déesse à part entière qui reprend l’ensemble de leurs préceptes. Sa nature reflète donc les traits de personnalité de chacune des Trois, parmi lesquels la nature impulsive et capricieuse de la Mère Ailée, la nature romantique et affectueuse du Cœur d’Or, et la nature aussi sereine qu’éphémère de la Fille des Cieux de la Nuit. La fusion des Trois naquit de la trahison d’Araushnie (Lolth) et de la menace pour la Seldarine. De fait, la Triple Déesse affiche le sens de la protection et l’inflexible détermination de la Reine Tyrande. Malgré sa vigilance, la Retraite des Elvina, son annulation et le retour des Elfosë à Lune d’Or ont affaibli l’esprit même d’Angharradh. Du reste, les trois déesses sont de plus en plus souvent séparées.
    L’Église d’Angharradh est avant tout un front uni de trois Églises séparées mais alliées. Les fidèles d’Angharradh servent la Triple Déesse comme le font ceux d’Aerdrië Faenya, Hanalï Celanil et Sehanine Lunarc. D’ailleurs, la plupart sont affiliés à l’un des aspects des Trois, leurs activités reflétant leur association à ce culte précis. Les prêtres d’Angharradh sont également considérés comme des sages que l’on consulte sur les sujets importants. Ils peuvent parfaitement être des prêtres d’Aerdrië Faenya, d’Hanali Celanil ou de Sehanine Lunarc, ainsi que de leur unique incarnation, Angharradh. Ils aident aux naissances, bénissent les enfants, contribuent aux semences et aux récoltes, et bénissent les guerriers qui se rendent au combat. Les sœurs totems les plus connues sont prisées pour leurs conseils auprès des tribus et aspirants totémiques.
    Les prêtres et les fidèles d’Angharradh prient pour obtenir leurs sorts au moment de leur choix, mais qui correspond à celui où l’on adresse habituellement ses prières à l’une des trois déesses. Les membres du clergé d’Angharradh célèbrent les jours sacrés et cérémonies importantes de l’une des Trois, tout dépend de l’aspect de la Triple Déesse qu’ils vénèrent. L’unique jour sacré célébré exclusivement par ceux qui prient Angharradh est la Fusion des Trois, qui se tient tous les quatre ans à Cinnaeloscor (le Jour de la paix de Corellon), plus connu sous le nom de Rencontre des Boucliers. Si ce jour sacré est plus généralement observé par les Elvina en l’honneur de Corellon, ils célèbrent les aspects tripartites d’Angharradh et l’unification des Trois, qui sont à l’origine des siècles de paix en Arvandor et dans les royaumes elvinien d'Algasiaë. En plus de chanter des hymnes à la gloire de la Triple Déesse, les fidèles d’Angharradh se réunissent pour réaliser de grands exploits collectifs de magie. De nombreux fidèles se multiclassent en guerriers, en prêtres ou en druides.




Corellon Larethian
Premier de la seldarine

    Corellon Larethian est le leader du panthéon Elvina accompagné d’Elune. Il incarne les plus nobles idéaux des Elvina, se faisant à l’occasion un puissant dieu de la guerre (son épée longue Sahandrian fut forgée à partir d’un débris d’étoile) et protégeant son peuple avec tout le soin d’un artisan.
    L’Église de Corellon insiste davantage sur son rôle de protecteur et d’artisan que sur celui de souverain des Elvina (la grande prêtresse d’Elune, Tyrande étant le guide des Elvina). Elle surveille les frontières des contrées Elvina, protège la communauté, contribue à la création de colonies et crée de magnifiques objets, à des fins utiles ou commerciales. Il est rare de trouver l’un de ses prêtres en position d’autorité. Ils contribuent également à la bonne marche du gouvernement.
    Les Elvina prient la nuit, de préférence quand la lune est au plus haut dans le ciel. Ils ont de nombreux jours sacrés qui, pour la plupart, sont liés à des phénomènes astronomiques et restent donc espacés. Lateuquor, la Communion forestière du croissant de lune, est une cérémonie mensuelle qui se déroule durant le premier quart lunaire. On y joue de la musique, on y chante, on y danse et on y fait des offrandes d’objets finis. Les fidèles sont composés d'Elvina de toutes classes.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wings-of-destiny.c.la

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum