Tales of Algasiaë

Les plus grandes aventures sont celles que l'on partagent


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dieux mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Dieux mineurs le Sam 28 Juin - 12:18

Lazuli Neledanor

avatar
Chasseur
Administrateur

Erevan Ileserë
Le Caméléon, Le Changelin Verdoyant, Le Bouffon Féerique

    Erevan Ileserë est un dieu capricieux et imprévisible qui est capable de changer d’apparence à volonté. C’est l’un des dieux les plus gais d’Algasiaë, qui semble incapable de rester tranquille ou concentré sur une tâche pendant bien longtemps. Il aime causer du tort par malice, mais ses farces provoquent rarement la mort. Néanmoins, il se montre particulièrement dangereux quand des races sylvestres ou des elfes affaiblis sont menacés, et il se range toujours du côté des opprimés.
    L’Église d’Erevan est dénuée de hiérarchie, car le culte n’est pas permis deux fois au même endroit et nul prêtre ne souhaiterait s’embêter à coordonner le clergé. Les prêtres d’Erevan sont farouches, espiègles, indépendants et imprévisibles, jouant de mauvais tours pour le simple plaisir que cela leur procure. Ils méprisent la sédentarité et prennent un malin plaisir à troubler l’ordre comme le règne des puissants, le plus souvent en semant le chaos. Les devoirs habituels des prêtres leur sont étrangers, et ils s’adressent principalement aux fidèles en leur montrant l’exemple et en leur enseignant les talents requis de la part de malicieux roublards. Les prêtres d’Erevan prient pour obtenir leurs sorts à minuit, lorsque les ténèbres dissimulent leurs méchancetés.
    Les disciples du Caméléon se réunissent une fois par mois pour la Cabriole de minuit, qui se tient dans une clairière, à la lueur de la pleine lune. L’emplacement exact de chacune est un secret qu’on transmet aux fidèles de vive voix, quelques jours avant l’événement. Ceux qui parviennent à découvrir le lieu des festivités sont les bienvenus. Chaque Cabriole de minuit inclut sacrifice de beaux objets (le plus souvent dérobés), danse, vin coulant à flot, contes et farces interminables. De nombreux prêtres se multiclassent en mages et en invoqueurs.




Fenmarel Mestarine
Le Loup Solitaire

    Fenmarel Mestarine est toujours maussade et sérieux, tout le contraire du joyeux Erevan Ileserë. Il ne communique avec les membres d’autres panthéons que lorsque cela est absolument nécessaire. Quand il prend la parole, il est amer et cynique. Même s’il tente d’éviter toute forme d’engagement, le Loup Solitaire respecte toujours sa parole, de bon gré ou non. Fenmarel veille sur les frontières elvinienne dans les forêts, jungles et autres environnements en recul, un peu comme le fait Corellon dans les contrées plus importantes. Il s’intéresse avant tout aux Elvina sauvages, dissimulés au plus profond des forêts denses d’Algasiaë.
    L’Église de Fenmarel est principalement constituée de parias et de petites tribus d’Elvina sauvages. Du coup, elle ne s’encombre guère de hiérarchie. Les parias de la société Elvina qui parviennent à se tailler une place au sein d’une autre culture sont habituellement des fidèles laïques, et non des prêtres. Les membres du clergé instruisent leurs semblables dans l’art des compétences qu’enseigne leur dieu, parmi lesquelles l’espionnage, la survie, la tromperie, la guérilla et l’utilisation du poison, histoire de se débarrasser de leurs ennemis en toute subtilité. En fait, hormis leur propre personne, ils n’ont guère de responsabilités. Les prêtres et les fidèles de Fenmarel prient pour obtenir leurs Sorts au crépuscule, lorsque l’obscurité commence à tomber sur le pays.
    L’Eglise de Fenmarel ne célèbre pas de jours sacrés connus. En fait, les individus ou groupes d’individus vénèrent le Loup Solitaire en le servant personnellement, selon leur imagination. De nombreux parias marquent le jour de leur bannissement personnel par une contemplation privée. De leur côté, les tribus d’Elvina sauvages soulignent les anniversaires d’événements importants dans le cadre de leur histoire orale, la plupart correspondant à des phénomènes astronomiques visibles à l’œil nu. De nombreux membres de ce clergé se multiclassent en rôdeurs ou en roublards.



Shevarash
L’Archer Noir, le Chasseur Nocturne

    Shevarash est un dieu taciturne, violent et consumé par des pensées de rancune et de vengeance. Hormis la colère et une brève exultation après chaque victoire, il n’affiche aucune émotion. L’Archer Noir ne fait montre d’aucune patience à l’égard de ceux qui ne partagent pas sa soif de vengeance. En outre, il ne semble guère avoir l’envie de modérer sa croisade dans l’intérêt de la paix. Il anticipe souvent les attaques que mènent les Elfosë, notamment contre les communautés Elvina relativement mal défendues. Cependant, quand il réagit trop tard pour empêcher la répétition d’un acte qui le hante toujours, Shevarash charge ses agents de traquer les Elfosë dans l’Algasiaë jusqu’à ce qu’il n’en reste plus un. L’Église de Shevarash est réduite, mais disciplinée. En effet, seule une action mûrement réfléchie permettra d’éradiquer les Elfosë.
    Les disciples du Chasseur Nocturne sont consumés par leur quête visant à flairer puis à anéantir les Elfosë et la source du pouvoir de leurs sombres dieux. De fait, depuis sa fondation entreprise par les lieutenants de Shevarash, l’Eglise de l’Archer Noir s’attache entièrement à sa campagne militaire contre les Elfosë. Les prêtres passent leurs journées à s’entraîner, concevant des techniques de guerre appropriées contre les Elfosë, surveillant les entrées connues de celle-ci et participant à des raids éclair ou de grande envergure contre les territoires Elfosë. De nombreux membres de ce clergé se joignent à des groupes d’aventuriers désireux d’explorer les territoires Elfosë, car de nouvelles lames sont toujours les bienvenues dans la lutte contre les Elfosë. L’invasion de Lune-D’or par les Elfosë n’a fait que relancer la croisade de plus belle, et les armées religieuses de Shevarash se préparent pour une guerre totale sous le couvert des forêts. Les prêtres de Shevarash prient pour obtenir leurs sorts au crépuscule, juste avant que les Elfosë ne se glissent dans les contrées de lumière.
    Durant la nuit de l’Hiver fatal, le culte de Shevarash pleure le souvenir du massacre de la Noire Cour. Durant ce jour sacré, ceux qui souhaitent rejoindre les rangs du clergé sont initiés à la foi et, au plus fort de la nuit, font vœu de ne jamais renoncer à leur droit à la vengeance. En hommage au serment originel de leur dieu, les nouveaux prêtres jurent de ne pas rire ou sourire avant que la Reine des Araignées et les autres dieux sombres des Elfosë ne soient terrassés et leurs disciples anéantis. La plupart des prêtres se multiclassent en rôdeurs, mais certains empruntent également la voie de l’archer mage, du guerrier ou de l’ensorceleur.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wings-of-destiny.c.la

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum