Tales of Algasiaë

Les plus grandes aventures sont celles que l'on partagent


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dissipation de la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Dissipation de la magie le Sam 9 Aoû - 17:36

Arbagon Naïmphras


Dragonnier
Administrateur

Dissipation de la magie
Abjuration


Puissance : 3
Cible ou Zone d’effet : 1 lanceur de sort, 1 créature, 1 objet ou bien un rayonnement de 6m de rayon
Effet : La magie est puissante et ce qui permet de la contrer l’est tout autant. Dissipation de la magie permet de mettre un terme prématuré aux sorts lancés sur une créature ou un objet, d’annuler temporairement les pouvoirs d’un objet magique, de faire cesser un sort (ou du moins ses effets) au sein d’une zone donnée, ou encore de contrer le sort d’un autre lanceur de sorts. Un sort dissipé s’interrompt comme si sa durée normale arrivait à son terme. Enfin, il affecte aussi bien les effets magiques que les sorts proprement dits. Dissipation de la magie peut servir de trois manières différentes : dissipation ciblée, dissipation de zone ou contresort.

Dissipation ciblée : Le sort prend directement pour cible une créature, un objet ou un autre sort. L’artiste lance le sort de dissipation et concentre sa puissance pour annuler le sort adverse, il s’oppose donc à la puissance du sort ennemi (si la puissance ennemie est plus faible que celle du lanceur de sort, ce sera facile. Dans le cas contraire, si la puissance ennemie est plus haute, ce sera très difficile, voir même impossible).

Si l’artiste prend pour cible un objet ou une créature qui n’est autre que l’effet d’un sort en activité (par exemple, un monstre appelé par convocation de monstres), il doit également canaliser son énergie pour mettre un terme au sort qui a fait apparaître l’objet ou la créature.

Si l’objet visé est magique, le sort de dissipation s’effectue contre la puissance de l’objet. En cas de succès, les propriétés magiques de l’objet sont réprimées pendant 1 à 24 secondes, après quoi elles retrouvent leur fonctionnement normal. Un objet réprimé de la sorte n’est plus magique jusqu’à la fin de la durée indiquée et les interfaces extradimensionnelles (comme les sacs sans fond) sont temporairement fermées. Cela étant, les propriétés de base de l’objet restent inchangées : une épée magique réprimée par Dissipation de la magie est toujours une épée (et une épée de maître, de surcroît). Artefacts et dieux ne sont jamais affectés par un tel sort s’il est lancé par un mortel.

Le sort de dissipation est toujours réussi s’il concerne un sort lancé par l’artiste lui-même.

Dissipation de zone : Le sort prend potentiellement pour cible toutes les sources de magie dans un rayon de 6 mètres. Dans le cas d’une créature affectée par un ou plusieurs sorts, l’artiste commence par essayer de dissiper celui dont la puissance est la plus élevé. Si l’artiste n’y parvient pas, il passe au sort suivant, et ainsi de suite. En cas de succès, le sort concerné cesse de faire effet, mais l’artiste ne peut plus en dissiper d’autre (utilisé de cette manière, dissipation de la magie ne peut contrer qu’un seul sort par créature). Les objets magiques de la cible ne sont pas affectés.

Dans le cas d’un objet soumis à un ou plusieurs sorts (c’est-à-dire temporairement enchanté), on procède comme pour une créature. Les objets magiques enchanter de façon permanente ne sont pas affectés par les Dissipations de zone.

Si un objet ou une créature obtenu par un sort en activité (par exemple un monstre invoqué par convocation de monstres) se trouve dans la zone affectée, l’artiste peut tenter de le dissiper pour mettre un terme au sort, ce qui renvoie instantanément la créature ou l’objet d’où il vient.

Si l’artiste le désire, le sort de dissipation peut automatiquement réussir contre les sorts qu’il a lui-même lancés.

Contresort : Dissipation de la magie peut également être lancé comme contresort. Dans ce cas, il faut lancer le sort en même temps que le lanceur de sort ennemi (qui est donc la cible) et réussir à canaliser assez d’énergie pour annuler le sort que l’ennemi allait lancer, comme si on lançait le sort après que l’ennemi est terminer le sien. La seule différence résulte donc du fait que le sort ennemi n’a pas le temps de faire effet.

Certains sorts sont impossible à contrer avec Dissipation de la magie (les sorts d’appel, de convocation ou bien à effet immédiat comme Décharge électrique), car ils se terminent avant même qu’on puisse user de Dissipation de la magie.

Note : Il est impossible d’utiliser ce sort pour réparer les dégâts causés par une boule de feu ou pour retransformer un camarade pétrifié (la magie responsable a dans les deux cas disparu, ne laissant derrière elle que des chairs calcinées ou une statue de pierre on ne peut plus ordinaire).

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum